Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
206 - Rocambole

206 - Rocambole

Des écrits je suis un genre de Rocambole affirmé tendance r' and r'. Voleur de mots et de paroles dans un fourre-tout j'entasse le pactole je brouille j'embrouille je tords et essore et en tire une étrange ratatouille où le lecteur se perd dans l'embrouille...

Lire la suite

218 - Vocation contrariée

218 - Vocation contrariée

Lamentable, nécessairement, pochade. - vous voilà prévenus - Un salutaire exercice de défoulement. J'aurais tant voulu être charcutier ou encore mieux : boucher ! Dans le vif trancher trancher dans le vif me faire un nom dans le petit monde du rosbif....

Lire la suite

217 - ti+matiniké : La Royale

217 - ti+matiniké : La Royale

On la surnomme aussi, localement : Malfini. Ce n'est pas tout à fait inexact mais ce n'est pas tout à fait gentil. Et puis aussi, toujours localement : Queue en ciseaux. Superbe est son nom. J'aurais bien aimé aussi : Royale. D'un battement presque imperceptible...

Lire la suite

215 - L'énigme

215 - L'énigme

Qu'est-ce qui m'arrive ? Que signifie cette fâcheuse dérive ? Je fais une très vilaine fixation sur le héron. Cet emplumé me rend fou je le vois partout sauf à un endroit... Alors pourquoi ? Cet intrigant échassier sur son comportement doit impérativement...

Lire la suite

205 - Sans famille

205 - Sans famille

Façade du 51 rue Hector Malot, l'irascible lampadaire, porteur de flambeau, jugea déplacée et parasitaire l'ombre qui s'affichait dans son dos. Lui qui se tapait tout le boulot, cette passive présence le mettait en transes. Son courroux il exprima en...

Lire la suite

200 - A bas les pattes !

200 - A bas les pattes !

Non mais, regardez-moi cet avatar ! C'est vraiment pas possible pareil panard... * Bien qu'énoncé avec un évident manque de distinction le propos résumait correctement la situation. S'écartant de la conception initiale, catastrophique fut la réalisation...

Lire la suite

203 - Pigeonnesque réprobation

203 - Pigeonnesque réprobation

Lyrisme et réalisme peuvent-ils faire bon ménage ? " Amour... Amour... Comme ils me la baillent belle ces foutus troubadours Tu parles ! Amour... Toujours... Turlututu taratata, trompettes et tambours ! " ainsi pestait un bougon pigeon en mal d'humour...

Lire la suite

1 2 > >>