Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
265 – La grenouille en avait marre…

265 – La grenouille en avait marre…

Proche voisinage et partage ne font pas nécessairement bon ménage. Imaginons Laurel et Hardy occupant commune banquette. Nécessairement, outrageusement, toujours le gros cul très largement empiète. A Katia, le conte promis. Où il est question d’un prince...

Lire la suite

264 - Irascible !

264 - Irascible !

Après la courte mais sincère prière à Bernadette Soubirous avec souhaits de paix sur les hommes de bonne volonté et le vœu que juste soit le repos du guerrier le dernier petit bisou à son doudou l’harassé s’abandonna aux rêves les plus doux et les plus...

Lire la suite

263 – ti+matiniké : Joli Cœur

263 – ti+matiniké : Joli Cœur

On en aura enfin bientôt terminé avec ce petit drôle… Pour se donner un air voyou Qui assurément plaît beaucoup Sur sa minuscule tête Guère plus grosse qu’une noisette Il coiffe une verte casquette Pour tomber les coquettes. C’est ainsi que séduit le...

Lire la suite

261 - Morne callipyge

261 - Morne callipyge

Cela sautait à l’œil, résolument il l’était, callipyge À en flanquer le vertige Un vertige très réel Genre remise en cause existentielle Judicieusement (on ne pourrait mieux) placé Vigoureusement planté, tout d’aimables rotondités, fermement pommé Ni...

Lire la suite

260 - Mal inspiré

260 - Mal inspiré

Entre les draps froids quand approcha minuit Seul dans son inconfortable petit lit Privé d’amour qu’il était, le poète baisa la nue* Plutôt qu’une fille des rues. Une façon de faire ingénieuse et peu onéreuse. Décemment il ne pouvait abuser de la Muse...

Lire la suite

259 - La retraite de l'heure

259 - La retraite de l'heure

Une gare qui m’est chère, celle de Saint-Amand, dans le Cher. Depuis le temps d’antan, d’il y a longtemps, qu’elle était accrochée sur la façade du bâtiment, l’horloge avait fait son service consciencieusement. A son bilan, tant et tant de tours de cadran,...

Lire la suite

258 - Ti+Matiniké : L'anoli heureux

258 - Ti+Matiniké : L'anoli heureux

Petit, de ma personne assez joli, d’un vert réussi : je suis ravi. Tout le monde ici me connaît et apprécie ; j’ai peu d’ennemis et beaucoup d’amis. C’est moi, le lézard des Antilles, le gentil anoli, l’anoli du quartier Galluchat, mais je vous en prie...

Lire la suite

257 - Encore un ver !

257 - Encore un ver !

Déplorons tous ensemble la condition de misère du ver de terre, que pourtant, à son corps défendant, chacun ici apprécie à sa manière ! Bien qu’il reste sous terre, dans ses galeries, ses repaires, pépère, La taupe le traque, le croque ; c’est bien simple...

Lire la suite