Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
282 - Tu te pousses du col, camarade !

282 - Tu te pousses du col, camarade !

« Quoi ! Tu exagères ? Je proteste contre ton poids ! Même si tu es là par décision de loi ! » Ainsi la branche invectivait son pendu Un grand échalas hérétique barbu qui n’ayant pas encore la langue dans sa poche, lui rétorqua par en-dessous : « Dans...

Lire la suite

281 – Le chat perdu de la Mère Michel

281 – Le chat perdu de la Mère Michel

Dans ses deux mains /Sous ma robe relevée/J’étais nue comme jamais. Jacques Prévert (C’était l’été) « Mais non la Mère Michel, votre chat n’est pas perdu… » (air connu) déclara, sûr de lui, interrogé, le Père Lustucru. qui d’une main palpeuse et curieuse...

Lire la suite

280 – Quand la limace se grise

280 – Quand la limace se grise

Puisque elle ne filait pas droit, on l’arrêta, la contrôla et l’embarquement immédiat on décida. Oust ! direction le panier à salade pour régler son cas. Manque de tenue sur la voie publique, Offense à la République ! En cellule de dégrisement passa la...

Lire la suite

279 – Problème de bassin

279 – Problème de bassin

Quelque part entre Belleville et Ménilmuche, pas bien loin du Musée de l’air. Emprunt sans embrun. «… J’ai l’ bassin qu’est pas sain Ah ! mon Dieu, qu’ c’est embêtant J’ai fond qu’est glissant… » (Ouvrard, comique-troupier)

Lire la suite

278 - Réhabilitons la mouette

278 - Réhabilitons la mouette

Quatre rimes, pas plus, pour La Mouette Revendication strictement catégorielle : Sachant combien son humeur peut être belliqueuse que sans attendre demain on prenne au sérieux - ce ne serait que justice - la mouette rieuse !

Lire la suite

277 – Dos

277 – Dos

Si la victime est visiblement de Bourgogne on ignore encore tout du (présumé) coupable. Le constat est que de l’escargot un vilain coco a vilainement perforé le dos un trou gros comme une pièce de deux centimes (d’euros) D’être écrasé par les sabots D’une...

Lire la suite

275 – Branle-bas de combat

275 – Branle-bas de combat

Pendant qu’à l’avant, confiant, le capitaine Polit méthodiquement le mât de misaine À l’arrière le cruel pirate hisse le sinistre drapeau noir Triangle dérisoire Ô symbole illusoire Si fragile voile Diaphane toile Qui sous le vent ne saurait emporter...

Lire la suite