109 - Cours toujours !

Publié le par Petitalan


Avec le fabuliste de Château-Thierry : contrat de confiance sous le tapis.
Il s'agit bien d'un lièvre. Formellement attesté par Johoptic2000 et Antoine Lagon.

Un lièvre vivement récriminait
contre un adaptateur conteur français
Oh ! la très forte haine
envers Jean La Fontaine.

Jean La Fontaine m'a porté tort et fait grand peine
sans la précaution d'un bémol
j'avais droit à "couilles-molles"
Il m'a donné réputation de mollasson
lent à la réflexion, au passage à l'action
un genre de crétin qui ne comprend rien à rien
doté des grandes oreilles d'âne d'un pas bien malin.
Un grelot tanguant dans le ciboulot
et un petit pois en guise de cerveau
pas grand chose dans la petite tête
de l'amateur de ciboulette.

Depuis que son conte il a écrit
jour et nuit pas un instant de répit
du plus gros au plus petit
tout un chacun me défie
pour me flanquer la définitive pâtée
qui dans le Guisness Book le fera figurer.
Chacun veut courir un lièvre à la fois
Ô malheur Ô sort contraire, ce lièvre, c'est moi.
Le beau coursier que je fus est fourbu
sous peu la machine ne répondra plus.

ASSEZ !

Jamais on ne vit tortue prendre le dessus
sur un lièvre lancé à bride abattue.
La Fontaine causa bien du mal
à certains de la gente animale.
Il écrivit vraiment n'importe quoi
comme certains que je ne nommerai pas.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Katia 21/04/2010 21:32



Tu veux que je rameute tout le quartier p'tit père Du ? Yes I can !


Tu sais, finalement, je trouve que OB n'est pas si mal que ça. Il y a eu beaucoup d'actions de restructurations, ce qui a pas mal perturbé notre trafic. Toutefois, je n'ai pas eu tant de déboires
que ça avec cet opérateur blogs. J'ai essayé de monter SBST News sur Wordrpress, qui est plus international, mais j'ai dissout pour rester là où je suis. Tu aurais dû rester pleinement chez OB,
ta clientèle te serait restée fidèle. Va les rechercher !


Fille Nance.



Petitalan 22/04/2010 11:41



Je ne dis pas qu'OB est mauvais ou moins bon, ce que j'ai déploré à une époque c'est leur état d'esprit, leur suffisance, l'outrecuidance de ce "vous n'êtes pas au top du top" avec la grimace. De
quel droit ? Je n'ai jamais produit pour les gens d'OB. Chacun à sa place.


Chez Blogger c'est pépère, tranquille. Pas de communauté. Je m'en contente. Et il y a tant de blogueurs actifs sur OB qui au fil du temps disparaissent -  après avoir jeté tout leur jus
?


Cordialement à toi Miss Pschitt. Une poignée de "correspondants" (de qualité) me satisfait et suffit.  



Katia 20/04/2010 21:39



Hé ! Hé ! Hé ! Père de Graules...  


Excellent !


Fi Tou.



Petitalan 21/04/2010 17:08



Salut, j'ai relancé ce blog en republiant d'anciens textes passés sur OB. Le résultat n'est vraiment pas fameux. Il y a tes com et puis... Bon, ça ne me coûte pas d'effort mais je suis déçu. Je
n'attendais pas qu'on fasse la queue devant chez moi comme dans les aérogares mais z'enfin. Alors, snif, merci pour ton soutien.


J'avais oublié une casserole d'eau sur la plaque, plus une goutte dedans. Décidément...


Père Oxydé.



Katia 18/04/2010 15:26



Aaaaaaaaaah, merci p'tit père Missif ! Non mais c'est que j'ai eu peur ! Je me suis dit : ça y est, il veut me balancer aux ordures bloguesques ! La trouille de ma vie !  


Ah oui, Katia le punch ? !!! Yeah ! Tu veux une droite ? Un upercut ? Choisis ton camp camarade ! Merci en tout cas.


Une grande Fille Delle.



Petitalan 19/04/2010 10:26



On ne tire pas sur une ambulance, je suis un poil faiblard actuellemnt côté soufflets.


 Ben oui, tu es une puncheuse. Dors désormais et dorénavant en paix, Katia is back. Sur tes deux oreilles, ce qui est une exercice difficile.


J'ai redressé le tir idem pour celui de la photo sur OB où figurait ton blog avorté et tu n'y avait vu que du feu.


Père De Graules (Charles).



Katia 17/04/2010 13:26



Dis voir p'tit père Vers, as-tu honte de moi à ce point pour m'avoir supprimée de tes liens bloguesques ? Bon, d'accord, l'artistique est finit vu que je me suis fait piquer mon adresse en .com
l'été dernier alors que le renouvellement d'abonnement était demandé, mais l'autre alors, tu en as honte à ce point ? Suis déçue.  


Bien le bonjour à toi quand-même et merci d'avoir apprécié mon joli collier.


Pourtant une Fille Delle.



Petitalan 18/04/2010 12:57



Hep ! c'est une erreur en passant un coup de chiffon quand j'ai fait le ménage, il y en a tant qui ont disparu que je me suis laissé emporter, troublé par l'inertie de ton second blog.


Entre nous, à la vie, à la mort. Nos liens étant indéfectibles de ce pas je te rétablis dans tes droits et qu'il me soit pardonné comme Benoît Panzer pardonne à ses brebis égarées dans la culotte
des enfants de choeur. Paix.


Père Céso.



Katia 16/04/2010 14:06



Dis voir p"tit père et gagne, tu mets combien de temps pour rédiger tes rimes ? Tu te rends dans des cafés littéraires ? Tu t'inspires de quoi ? Tu avais un lapin devant le nez à ce moment là ?
Tu fais des ricochets après, sur le Canal Saint-Martin ?


Fille Loute.



Petitalan 17/04/2010 10:38



Miss Pschitt. Mes (pauvres) rimes sont pauvres au sens poétique de la chose, si peu classiques. Je cherche le rythme, uniquement et un poil de structure. Je mets trop d'adverbes. Je "travaille"
en solo. J'ai beaucoup lu (toujours, encore) et j'observe. Je trouve souvent des sujets la nuit, ça remonte en surface. Je traverse des périodes stériles mais ce n'est pas grave j'ai une bonne
réserve prête ou à peaufiner. Je dois avoir à mon compteur, en gros, 2.000 texticulets.  Tout peut m'inspirer.


Ici je ne fais que relancer des textes déjà publiés sur ce blog (OB depuis qq temps fait des interlignes inutiles, tout le charme d'OB mais Blogger a aussi ses déviances), les nouveautés étant
sur blogger. 


Mes descendants ne s'intéressent guère à ma production et j'en suis un peu contrit. C'est ainsi.


Père Mission, de Minuit.


Natruellement j'ai lu (deux ans de rang) La Fontaine, Anouilh, Florian, Desnos, Apollinaire, Queneau, le sublime Fourest et l'immense Prévert. Tu sais tout.