111 - Ultime étreinte

Publié le par Petitalan

 

07.11.13--18-.JPGElles n'échapperaient pas au pire, 
dans la poële on les fera frire,
il y avait de quoi frémir :
de désespoir elles s'étreignirent,
sûres qu'elles devraient bientôt mourir
et leur espérance de vie se réduire.

Prise de conscience.
Bien sûr que racine rime avec cuisine,
bien sûr que carotte rime avec cocotte.
Nos tendres chochottes avaient les chocottes !

Crise de confiance.
Cruel est celui qui vous met en rondelles,
et encore moins fréquentable 
qui de force vous fait passer à table.

Le cuisinier est un homme sans pitié.
Mais quoi ! Pourquoi pleurer, faut bien bouffer !
Hélas ! De la carotte le destin est tracé
fatalement ça finit tout cuit ou tout râpé.





 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Oncle Dan 09/05/2010 21:33



On passe de "Lex" à "sexe"



mouette 04/05/2010 18:30



le coup de foudre sous


un temps grisou 


dessus bras dessous


il lui a carotté bisous


bisou ........mouette


 



Petitalan 17/05/2010 16:38



Il la baratina, ils passèrent tous deux en choeur à la casserole. Bien à toi.



Katia 29/04/2010 21:48



Ils sont toujorus en train de faire cracrac ces deux là, depuis le temps ? Eh bé ! Sacré p'tit père Vers !


Bise du soir espoir, et rêve pas d'araignées !


Fille Ldesoie.



Petitalan 30/04/2010 17:02



Eh ! la File Dejoie, quand on aime on ne compte pas, pas même son temps.


Père Huque.


 



Whatever Works 26/04/2010 14:17



C'est trop mignon ce petit calin!


Bonne journée!



Petitalan 26/04/2010 16:22



La nature offre bien des surprises et donne des leçons parfois. Ou propose !


Bien à toi.



Katia 25/04/2010 16:23



Y'a rien de mieux que les week-ends en famille ! Bien le bonjour à tout le Berry !


Ri Fille Fille.



Petitalan 26/04/2010 16:14



Le Berry frétille et te renvoie chaleureusement son amitié.


Le bourg hélas ! se dépeuple, encore un voisi qui vient de disparaître. La population vieillit et les jeunes préfèrent s'installer ailleurs car économiquement ce n'est pas le pied ! Cordialement
et bien à toi Pschitt.