122 - Les oubliées de l'Histoire

Publié le par Petitalan

07.12.07--P-040--2-.JPG

Huilés petits innocents corps étêtés,
vous méritez un hommage pointu
égal à celui rendu à l'anonyme Poilu,
sous le majestueux arc triomphal
témoin historique de l'essentiel de nos larmes.

Fanfares drapeaux minute de silence...
Vive la France !

Vous aussi d'un nom êtes privées, malmenées nymphettes en eau salée précocement sacrifiées,
vierges encore, sauvagement violentées, dans les mailles des filets piégées.
- ce matin-là la marée fut si belle qu'elles furent sur le champ déflorées ; on retrouva, dit-on, leurs hymens jusqu'aux rivages des îles Kerguelen... -
Pêchées, asphyxiées, mutilées,
dans une huile visqueuse noyées,
entre vos semblables cruellement coincées,
sur vous une porte hermétiquement refermée,
de s'échapper dans l'absolue impossibilité
pour regarder ne serait-ce qu'une fois encore Thalassa à la télé
et Jean-Pierre Terne-Eau à midi au J.T. (veinardes !)
Votre sort de poissons industriellement cuisinés est triste à pleurer.

Ces sardines qui peut-être un  jour finiront malaxées, pulvérisées, en pâtée, dans les boyaux du prochain Inconnu de la future der des ders, honoré comme il se devra par une reconnaissante et point ingrate Nation.
Fermez le ban (de sardines).
 
Gardez-vous de mettre en boîte les sardines quand elles ne sont pas d'humeur badine. 
Leur sens de l'humour est extrêmement limité.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Katia 20/06/2010 20:29



Merci p'tit père Degant ! Bon début de semaine à toi aussi. Je passe en coup de vent car expo qui commence demain, gros travail de préparation en plus du travail quotidien.


 


Bye Bye p'tit père Dition !


 


Fille Trouille.



Petitalan 23/06/2010 14:19



Je réponds tardivement parce qu'en province avec ma clé L3G c'est pas du nanan, ça dépend des heures. Et aller sur les blogs, le mien, le tien, les autres... pouët pouët. Même que sur Blogger que
je laisse tomber mi-juillet je n'arrive pas à répondre aux coms.


Père Courducombatan.



Katia 19/06/2010 22:44



Non, je ne le connais pas p'tit père Dent. Mais je vais le connaître, grâce à toi !   Demain, j'irai sur
Wikipédia. L'est trop tard maintenant.


 


Fille Letdmerlan.



Petitalan 20/06/2010 18:16


Fourest est hélas ! un peu oublié. Il devrait par son esprit et son style te plaire. Je l'espère. Bon début de semaine. Père Nicieux.


Katia 17/06/2010 17:25



PS : Merci d'être venu hier à l'anniversaire de SBST et d'avoir été le premier. Wow !  


 


Fille Letdpêche.



Petitalan 18/06/2010 17:45



C'est tout moi ça my dear. Père Fection.



Katia 17/06/2010 17:24



Salut p'tit père Tinent !


 


Alors écoute, bien que je ne sois pas fan du tout des sardines because j'ai été écoeurée d'elles quand ma maman m'en a fait goûté quand j'avions une dizaine d'années, je compatis. Pôv' sardines !
Au moins, je ne participe pas à ce massacre en série.


 


T'as du style p'tit père Vers. C'est super ! Tu manies les mots à la manière d'un pouète bien que tu sois un jongleur de rimes, je le sais. Bravo !


 


Fille Letdtruite.



Petitalan 18/06/2010 17:47



Tu sais, puits de culture, Georges Fourest a écrit un merveilleux texte rimé sur les sardines. C'est un talentueux. Le connais-tu ? - NB : il est mort.


Bien à toi la Fougue.