127 - Allez, fonce !

Publié le par Petitalan

040830-010-copie-1.jpg
" Je regarde à hue et à dia
et je ne me décide pas,
à la femme blanche ne puis toucher.
Ô désespoir, mon pion n'ose avancer !
La blonde me paralyse, je vais m' faire la valise...

- Si tu n'y vas pas mon garçon
t'auras qu' les miettes, comme les pigeons.
Pour le gros festin, ce sera tintin ! "

040830-019-copie-1.jpg
Hé, direz-vous ! Comment ça s'est fini ?
Pas d'attaque sur tribord ou sur bâbord,
pas même une tentative par la face nord !
Comme ils sont venus, ils sont repartis,
pas plus avancés dans leur relation,
l'aventure a foiré, les v' là marrons,
laissant les pigeons à leur déception
et les poissons dans l'interrogation.

Quand on se doit d'y aller, à quoi bon tergiverser ?
Aide-toi, le ciel t'aidera. (JLF) 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alain Avèle 15/07/2010 16:33



Joli coup d'oeil pour une jolie chute de reins... on reconnaît les connaisseurs !



Petitalan 16/07/2010 07:49



Ce n'était qu'une observation de mon balcon et vraiment ni l'un n i l'autre n'arrivait à décider le rapprochement. Ils sont arrivés ensemble, repartis ensemble. Nul progrès. J'espère que cela
s'est arrangé...


J'ai inventé la petite histoire. Benoîtement, comme le Pape 16.


Bien à toi.



trublion 14/07/2010 16:47



mieux vaut un coup de gnole que de prendre une torgnole !



Petitalan 15/07/2010 11:19



ça dépend du degré !


Bien à toi et santé.



ag86Un grand monsieur qui se voit de loin ! Très belles images.Amitiés et à bientôt. Alain 14/07/2010 08:43



Content de te retrouver également !


Merci pour cette scène pleine d'humour entre pigeons et poissons. Déçus les uns comme les autres !


Amitiés



Petitalan 14/07/2010 11:53



Je n'étais pas parti. J'ai maintenu ce blog en réactivant d'anciens textes parus ici même. J'avais cru que passer ailleurs avec un blog accueillant des photos et des textes étaient une bonne
idée. Erreur. Les photos "marchent" mieux que la littérature (tu connais, n'est-ce pas) et puis j'avais des problèmes pour répondre aux com. Je reviens ici où je panacherai textes parus et
nouveautés. Voilà.


Il n'y a pas eu que les pigeons et les poissons sous la déception. Tous bredouilles. J'ai tout suivi de mon balcon, malicieusement et indiscrètement. Qu'on me pardonne et comprenne.


 



Katia 13/07/2010 14:26



Salut p'tit père Gola !


 


Désolée, mon PC potable n'est pas bien vaillant car je suis actuellement en vacances en Savoie et que ça rame pas mal. Je comprends tout à fait ton désespoir quand tu pars dans le Berry et que tu
mets une plombe à ouvrir une page ou encore à poster un commentair.


 


Mais ton texte est super p'tit père Midkonduir, quel talent ! T'es malade en ce moment ? T'es à l'hôpital ? Tu viens plus chez moi. Te laisse pas faire, hein !!! En ce moment, chaque jour, je
vous propose des photos de mes vacances saoyardes. C'est chouette !    Mais il fait chaud !


 


Bye Bye p'tit père Tinent !


 


Fille Garo.



Petitalan 14/07/2010 11:32



Merci Ma Fille. Mais si que j' vais cheu toi, régulièrement mais tes articles, excellents, ne m'inspirent pas tjrs de com. Le com n'est pas obligatoire pour affirmer sa fidélité. Je sais que tu
es en vacances. Profite en mais gare au sun. Quant au sex, c'est toi qui vois.


Tu vois ce que c'est que de ramer. Ici à Paris, finger in the nose, Hamilton sur chapeau d' roues. En province, parfois, OB ne me permet pas d'ajouter un com, du moins sur certains blogs. Il
ouvre la page et bernique (normand si M, normande si F)


Ouais j'ai des problèmes de santé. Des qui se règlent d'autres... à suivre. Des saloperies. On verra. Père Pétuel - enfin, un tout petit peu.