133 - L'ara ragea

Publié le par Petitalan

050427-8993-03.JPG
L'aura de Laura agaça l'ara !

Le perroquet en colère s'exaspère :
" Cette rousse n'a vraiment aucun savoir-faire,
z'avez vu la splendeur de ses cheveux ?
Jamais Néron n'alluma de tels feux !
J'y vois là une impardonnable offense,
pour mon plumage, une cruelle concurrence. "

Misanthrope et misogyne,
l'ara râla,
lui qui volontiers la jouait Louis Quatorge *,
l'avait fiché au travers de la gorge :
" Toi, t'es toi, et toi tu luis.
Mais l'éclat, c'est moi ! "

Poutine jamais ne permettra que danse Bécassine
dont la place est en cuisine.
Sans permission, c'est le règlement,
on ne sort pas du rang.

* La nécessité de la rime impose parfois de prendre d'étranges libertés !
  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

crasy-navigo-one 11/08/2010 19:06



Moi qui ai toujours révé d'avoir des cheuveux d'irlandaise !!


bien à toi 



Petitalan 12/08/2010 15:15



navigo-one ! c'est new...


En rando en Irlande, en haut d'une colline j'avais rencontré une rousse flamboyante ... qui mangeait un yaourt. Punaise la rousse, la vraie de vraie du cru. Photo, of course. En fait c'était
une parigote !


Tes cheveux de rêve, possible avec l'Oréal. merci madame Bettencourt (de Justice).


Bien à toi.