138 - Filles des Isles

Publié le par Petitalan

060714-28.JPG

" Fout an nègrès bèl lè i fè tan bèl "
- Comme une négresse est belle lorsqu'elle prend le temps d'être belle.

Yé cric ! Yé Misticric !

Île des filles filles des lointaines Isles
aux peaux délicatement dorées
comme le pain chaud de la dernière fournée
je voudrais passer jour et nuit à genoux devant vous à vous admirer
vous êtes tant belles qu'au rythme du tambour ka j'en chancelle
bras en croix, hauts les coeurs
raide, je tomberai au champ d'honneur
en votre honneur pour mon bonheur
sur un dernier soupir sans un  regret pour elles je mourrai
... et la patrie pour autant n'en sera pas plus reconnaissante
dépitée de ne pas avoir elle-même organisé cette sympathique intime petite tuerie
après ses célèbres et sanglantes grandes boucheries.

Yé crac ! Yé Misticrac !

Yé cric !

Filles-odeurs, femmes-fleurs des Amériques
bougainvillées hibiscus couleurs chics
filles aux senteurs épicées aromatiques
filles du feu filles poivre filles piment
piment Madame Jacques
ce qui est dit est dit : adieu, je craque.

Yé crac ! Yé Misticrac !

Beaux yeux à ceux qui verront l'année prochaine - Raphaël Confiant.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Katia 01/09/2010 17:48



P'tit père Vers, tu fais dans l'excellence de la rime, là. Ou alors tout est du monsieur tout en-dessous cité ? Beau texte, belles rimes, rythme entraînant. C'est plaisant.


 


Bye Bye p'tit père Manenté !


 


Fille Loute.



Petitalan 01/09/2010 20:38



Salut Pschitt. Heureusement que tu es là pour commenter mes excellents originaux textes. Excellents, tu n'as pas manqué de le remarquer et le noter. Je suis d'ailleurs surpris de n'avoir pas une
plus grande notoriété, une grande notoriété, parce que je le vaux bien et si je ne crie pas que j'ai du génie comme disait Georges Fourest que tu as dû découvrir.


Ouf ! quelle phrase, numéro de trapèze volant.


Père Clus. Merci et reviens, veux-tu. N'oublie pas mon blog photos.