142 - Malheur au Barbu.

Publié le par Petitalan

071215--P-090-25.JPG

On peut le dire : longuement, Gastro aura fait ch... les pauvres Cubains !

Du temps des années de plomb du Rideau de Fer *
il était un barbu révolutionnaire et fier
qui trahit l'essentiel de ses compagnons
et de son peuple la plupart des illusions.

Le Grand Méchant Loup s'aligna sur Moscou
et vite le Grand Pote muta définitif despote.
Les porteurs d'uniforme décidément sont les champions du chloroforme.

De leur tropicale île, par mer, on en poussa plus d'un vers l'exil,
au nom de la sacro-sainte Révolution, on remplit copieusement les prisons.

Point ne fut troublée plus que ça l'intelligentsia.
l'Occidental frivole adula le romantique Guevara **
Au son de la salsa sans embarras, on se trémoussa.
Quant aux libertés malmenées, ma foi, ce fut : basta !

Comme je les ai imaginées, tranchées, au peuple présentées,
les cou-couilles de Fidol Castré ! 
Paraît que le Vieux n'est pas au mieux !
Le rêve devient réalité, suffit d'encore un tout petit peu patienter. 

* Étrange image, subventionnée par les magnats de la Métallurgie. 
Docteur Sakderi profita des mannes de Total, pourquoi se gêner !

** Qui, ne l'oublions pas, ordonna plus d'une exécution, fort peu musicale. 
Une mention qui ne figure pas sur les tee-shirts.
 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Katia 29/09/2010 12:09



En même temps, si tu avais gardé la même, elle aurait fait des rejets partout. Non, non, p'tit père Huche, s'cuse-moi pour ma bête parole ! A moins que tu fasses dans la manipulation génétique...
C'est que j'ai du mal à m'avouer vaincue, moi !!!


 


Fille Chtre.



Petitalan 30/09/2010 18:54



Toi alors, t'as pas une tête de carotte, la blonde (sauf si...).


Bien à toi et dors bien. Père L'Harbour.



Katia 25/09/2010 16:19



Mais je te parle de la photo de ta patate, pas du texte voyons !


 


Fille Nie.



Petitalan 27/09/2010 10:37



Ben... étonnement de ma part. Et réplique (pertinente): la photo et le texte ne font qu'un. Donc légitimement, quand je recycle de l'ancien (de qualité, grande) tu retrouves les deux. Donc,
tu avais déjà vu ma patate, voyons. Donc.


Bien à toi. Père Purée. Donc donc donc.



Katia 24/09/2010 04:45



Hé ! Hé ! Hé !    Mais dis voir p'tit père Spikass, tu ne nous l'aurais pas déjà montrée ta patate
façon fessier ?


 


Excellente prose d'un jour !


 


Fille Delle.



Petitalan 24/09/2010 13:18



Je mets ton com sur le compte de l'heure avancée (?).


C'est un texte ancien donc si tu as de la mémoire dans cet océan d'infos, oui tu te souviens l'avoir vue.


Les textes nouveaux sont référencés 4... - mais je te l'ai précédemment signalé.


Cela ne nous sépare pas, loin de là.


Père Itif. Et bien à toI. A nous.