160 - Issue fatale

Publié le par Petitalan

060729--0-.JPG

Elle ne jouera pas la belle,
la partie est perdue pour la sauterelle !

L'araignée est un féroce adversaire
qui n'a nul besoin des services d'un croupier
pour vous tailler des croupières.
Au jeu de Qui-perd-gagne,
toujours l'épeire gagne.

Échec et mat.
Engluée de la tête aux pattes
la demoiselle sera gobée par une goulue
bouffée toute crue.
Malheur au vaincu
quand on a perdu.

La morale du récit se doit d'être bien sentie,
le genre l'exige ainsi, de bon gré je m'y plie.

Mieux vaut changer de trottoir
que risquer de finir tôt tartare
ou
De l'épeire gardez-vous de faire amie-amie,
son insatiable appétit vous fera momie.

Élémentaires questions de survie :
" Madame est servie ! "

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

trublion 27/01/2011 13:04



que veux tu ! il s' agit là d' une croisade, comme le prouve la croix qu' elle a sur le dos !


aurais tu oublié les champs dévastés par les nuées de criquets ?


et tu oublies de dire qu' elle fait preuve de mansuétude, puisqu' avant le festin qu' elle mérite, vu l' ardeur qu' elle a mis à tisser sa toile, elle lui injecte un venin qui 
équivaut à l' euthanasie


 Cordialement



Petitalan 30/01/2011 16:31



Vu sous cet angle, c'est un autre éclairage. Y a-t-il de bon et de mauvais poison ?


Mais qu'en pense la victime ? Elle ne doit pas partager ce point de vue. Enfin... c'est la loi de la nature, depuis longtemps.


Bien à toi et n'abuse pas de la toile.