148 - Le bon cou !

Publié le par Petitalan

Période Héron et calamiteux calembours.

Le héron d'elle fait son galant.

Avant, flamboyant :

 
060312-18.JPG

Approchez sans crainte Madame
n'ayez surtout pas d'état d'âme
Éloignez seulement grands-parents, maris, enfants.

Je suis le King, le roi du rentre-dedans
en un mot le prince des Amants.
Vous êtes ici au bonheur des dames
de ce qui se passera ne faîtes pas un drame.

Appréciez d'abord de l'oeil ma raideur
venez tester de plus près ma vigueur.
Allez, hop, c'est l'heure !

Après, diminué, éprouvé :


060312-20.JPG

Me voilà moulu, vermoulu, fourbu, tout mou,
carrément sur les genoux. Mais où est mon cou ?
Maman, quel tempérament ! Pour y avoir mis tant d'allant,
nous aurons sûrement de beaux enfants.

Affaire (hé)rondement menée!

la conclusion du récit doit être bien sentie,
le genre l'exige ainsi, de bon gré je m'y plie :

Le héron qui tire son cou
est un fichu bon époux.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article