401 – Oh ! la honte…

Publié le par Petitalan

« Inutile d’insister, je tiens trop à ma liberté

Par toi jamais je ne me laisserai passer le fil à la patte pour la vie !

L’exercice est trop périlleux, nous serions mal unis.



- Eh bien ! si je ne suis pas assez bien pour toi, 

reste seulette dans ton coin-coin ma belle

J’en trouverai vite une moins rebelle.

 

- Tu peux aller faire tous tes tralalas sur la Riviera

Tu en reviendras et de ton piédestal descendra

Au Festival de Canes, la palme point tu ne décrocheras. »

 

Pas de quoi en faire tout un cinéma…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

crasyone 18/12/2009 19:29


Les palmes sont de toute façon en général fort mal decernées !


Petitalan 19/12/2009 14:18


J'en connais certains qui en méritent !

J'arrête sur OB à la fin de l'année.
Je me suis déjà engagé sur Blogger. Textes et photos sur un seul blog.
J'espère t'y retrouver, fidèle.
Bien à toi.
Et bonne fin d'année.
Moi je file à la Martinique le 26.
http://petitalan.blogspot.com/ 


trublion 18/12/2009 16:37


es tu sur que ce n' est pas encore une histoire de femelle battue?
il lui aurait cassé l' une des pattes, pour ne pas qu 'elle convole ailleurs ?
bien à toi


Petitalan 18/12/2009 17:41


Ce que j'ai voulu mettre en évidence c'est leur volonté (temporaire ?) de ne pas (plus) communiquer.
Je sais les messieurs canards peu délicats, voir violents, lors des accouplements mais dans ce cas c'est plutôt la tête de la cane qui souffre. Et ailleurs aussi, of course.
Bien à toi.